Les éditions Ilyfunet et Zoom Japon proposent un guide qui vous invite à découvrir l’Archipel à travers plus d’une centaine d’adresses, et pas n’importe lesquelles puisqu’il s’agit uniquement de bars. Avis aux amateurs de sake, shōchū, awamori, et autres spiritueux !

japon_barL’introduction, qui revient sur la place qu’occupe l’alcool dans la société nippone et nous offre un rapide panorama des divers types de lieu on l’on en consomme, pose d’emblée le Japon comme le paradis de l’alcool, rien que ça ! Pourtant, au fur et à mesure que l’on feuillette ce guide, force est de reconnaître que le Japon a effectivement réussi à poursuivre la production de boissons typiquement nippones, tout en s’en appropriant d’autres comme le whisky ou la bière, pour y apporter une touche unique.

Structuré en six grandes parties abordant tour à tour le sake, le shōchū, l’awamori, la bière, le whisky et enfin le vin, l’ouvrage se révèle très agréable à lire. Chaque section aborde tout d’abord l’histoire de l’alcool en question et le contexte de son introduction au Japon avant de nous donner plus de détails sur les procédés de fabrication, notamment pour les alcools typiquement japonais. Comptez ensuite entre quinze et trente adresses de lieux où déguster un verre pour chacun des alcools présentés. Toutes les informations importantes, comme la nécessité ou non de réserver, la possibilité de payer par carte, ainsi qu’un petit plan en bas de chaque page vous aiderons à trouver le lieu qui vous convient.

Que l’on souhaite simplement se documenter, ou planifier des visites dans l’optique de découvrir des saveurs inconnues, chacun y trouvera donc son compte. Avec son format, ce guide se glissera facilement dans un sac mais reste suffisamment grand pour que l’information soit claire.

Seul bémol, la majorité des adresses présentées dans ce guide sont situées à Tōkyō, ce qui est dommage dans la mesure où les quelques établissements de Sapporo, Ōsaka, ou encore Hiroshima que l’on peut aussi trouver semblent ne pas manquer de charme. On aurait donc aimé que ces autres villes soient mieux représentées, ce qui n’aurait pu que profiter à la qualité de l’ouvrage, et permettre aux touristes d’élargir encore un peu plus leurs possibilités de visites.

En fin d’ouvrage, on trouvera quelques adresses supplémentaires de bars atypiques du fait de leur histoire, de leur atmosphère ou encore de leur spécialité, ainsi que des conseils à l’intention de ceux qui souhaiteraient rapporter une bonne bouteille de leur voyage dans l’Archipel. Figurent également des plans plus détaillés des principaux quartiers de Tōkyō et des autres grandes villes mentionnées, pour les lecteurs ayant besoin de précisions supplémentaires.

Pour plus d’informations :

  • Le Japon vu des bars
  • Auteur : Chris Bunting
  • Éditions Ilyfunet
  • Parution : 11/06/2014
  • Nombre de pages : 288
  • Prix : 18€
  • Commander sur Amazon

Valentin

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLes Nations Unies invitent le Japon à lutter contre la discrimination
Article suivantQu’en est-il des opinions personnelles au Japon?

3 Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.