Kosuke Tsuneoka, un journaliste japonais travaillant en freelance était détenu depuis fin octobre en Irak. Après une captivité de 12 jours, il a finalement été libéré et a pu rentrer au Japon mardi soir.

 

Le journaliste Kosuke Tsuneoka retenu par l'Ayeshe (© Shamil K Tsuneoka)
Le journaliste Kosuke Tsuneoka retenu par les forces de sécurité kurdes (© Shamil K Tsuneoka)

Le journaliste de 47 ans, s’était rendu en Irak pour couvrir la bataille de Mossoul, une ville détenue par le groupe État Islamique (EI). Capturé fin octobre, il était retenu par les Asayesh (les forces de sécurité kurdes), soupçonné d’être membre de l’EI.

Selon M. Tsuneoka, il a dormi en cellule à même le sol. Interrogé dès le deuxième jour de façon amicale, le journaliste a dit qu’il avait dès lors senti qu’il ne serait pas blessé. Il a aussi réfuté les allégations selon lesquelles il avait fait des traductions pour l’EI, accusant les médias locaux kurdes de s’être trompés dans leurs reportages.

Depuis la révélation de la détention du journaliste, le gouvernement japonais avait demandé aux représentants kurdes d’organiser une rencontre avec Kosuke Tsuneoka, demandant qu’il soit traité convenablement. C’est finalement le 7 novembre que les forces spéciales kurdes ont libéré le journaliste, le laissant aux fonctionnaires de l’ambassade du Japon en Irak.

On pourrait penser que Kosuke Tsuneoka ne souhaiterait pas retourner en Irak, mais ce dernier se dit prêt à se rendre sur le terrain. Après avoir constaté l’absence totale de journaliste japonais en Irak (malgré la présence significative de journalistes étrangers), il a « ressenti le besoin de rapporter et de transmettre ce qu’il se passe », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il espérait être en mesure d’y retourner afin de continuer ses reportages.

Mélanie ALVES – sources : The Mainichi, The Asahi Shimbun,The Japan Times

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.