<img src="http://www.japoninfos.com/IMG/arton395.png" alt="" align="right" width="200" height="125" class="spip_logos" />
<div class=’rss_texte’><p class="spip">Le deuxième groupe sidérurgique japonais, JFE Holdings revoit à la baisse ses objectifs annuels 2007/2008 en raison de charges exceptionnelles. Il justifie l’avertissement sur résultat par la rapide appréciation du yen face au dollar, et par une baisse des ventes d’acier aux secteurs de la construction et des télécommunications.</p> <p class="spip">Le deuxième groupe sidérurgique japonais, JFE Holdings, annonce ce lundi une hausse de son bénéfice net pour les neuf premiers mois de 2007-2008, grâce à une dimunition de certains coûts et à la forte demande mondiale d’acier. malgré tout le groupe est contraint de revoir à la baisse ses objectifs annuels.</p> <p class="spip">Pour la période d’avril à décembre, le bénéfice net de JFE a progressé de 11,7% sur un an à 233,7 milliards de yens (1,51 milliard d’euros). Son chiffre d’affaires a augmenté de 10,8% à 2.527,2 milliards de yens (16,3 milliards d’euros), et son bénéfice d’exploitation de 9,7% à 378,8 milliards (2,44 milliards d’euros), selon un communiqué publié par JFE.</p> <p class="spip">Le groupe explique par ailleurs que l’entrée en vigueur au Japon de nouvelles normes comptables sur les amortissements l’avait amené à déprécier ses actifs de façon plus sévère. Il s’est également plaint des coûts en hausse des matières premières, comme le minérai de fer, et du fret maritime. JFE est cependant parvenu à accroître ses profits "grâce aux efforts de réduction des coûts et à la hausse des ventes en volume due au boom de la demande pour les aciers haut de gamme" pour l’automobile notamment.</p> <p class="spip">JFE a cependant révisé à la baisse sa prévision de bénéfice net pour l’ensemble de 2007-2008, ne s’attendant désormais qu’à 260 milliards de yens (-13,2% sur un an) au lieu des 320 milliards prévus intialement. Il a justifié cet avertissement sur résulat par la rapide appréciation du yen face au dollar, et par une baisse attendue des ventes d’acier aux secteurs de la construction et des télécommunications. Il s’attend également à une charge exceptionnelle pour amortissements de 50 milliards de yens qui, initialement, devait être répartie sur plusieurs exercices, mais qui sera finalement passée uniquement sur les comptes de 2007-2008.</p> <p class="spip">latribune.fr</p></div>

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’art japonais de Christine Shimizu
Article suivantLe japonais NTT accuse un recul de sa rentabilité et de son activité sur neuf mois

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.