3 personnes ont été retrouvées mortes, et 2 autres blessées, ce dimanche 16 juillet. Une des victimes a appelé la police depuis une maison à Kôbe avant de mourir de ses blessures, selon la police.

La maison où les victimes ont été retrouvées est située à environ 600 mètres au Sud de la gare d’Okaba sur la ligne Sanda. Il s’agissait d’un couple âgé. C’est le petit-fils de ce couple, de 26 ans, qui a été arrêté, retrouvé en possession d’un couteau de cuisine ainsi que d’une batte de baseball. La mère du suspect ainsi qu’une autre femme ont aussi été blessées. La préfecture de police de Hyôgo affirme que toutes les victimes présentent des entailles ainsi que des hématomes. L’accusé, Kanami Takeshima, dit qu’il voulait « juste attaquer et poignarder tout le monde ».  Il ajoute : « Peu m’importait de qui il s’agissait ».

Takeshima vivait avec ses grands-parents, Tatsuo Nambu et sa femme Miyuki, tous deux âgés de 83 ans, ainsi qu’avec sa mère, Tomoko Takeshima. Il a d’abord été arrêté pour violation des lois de contrôle des armes à feu et des armes blanches à un temple proche de la résidence. La police a ensuite trouvé le couple inconscient après que Nambu, le grand-père, ait appelé la police. Une femme du voisinnage, Yaeko Tsuji de 79 ans, a aussi été retrouvé morte à proximité. Un dimanche bien sombre pour le Japon, alors qu’à Asakusa, Tôkyô, un homme de 64 ans a été accusé d’avoir poignardé un autre ayant la vingtaine le dimanche au soir.