« {Le taux de participation devrait être plus élevé qu’en 2005} », titre le quotidien de Tokyo. Le 30 août, jour d’élections à la chambre basse du Parlement nippon, jusqu’à 70 % des électeurs pourraient se rendre aux urnes, du jamais-vu depuis quasiment deux décennies. Il faut dire que l’enjeu est de taille. Pour la première fois depuis 1955, le Parti libéral-démocrate (PLD, conservateur), emmené par le Premier ministre Taro Aso, pourrait perdre le pouvoir au profit du Parti démocrate du Japon (PDJ,
centre) de Yukio Hatoyama.

[Source : Courrier International->http://www.courrierinternational.com/breve/2009/08/28/des-electeurs-motives-par-le-scrutin-de-dimanche]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLes Japonais se prennent de passion pour la politique
Article suivantMondial de Volley-Ball 2010 : le Japon qualifié