Dans la revue de presse de ce mardi 2 juin, nous aborderons : la début de la reprise économique par la réouverture au public , puis les nouveaux cas à Tôkyô, et enfin les feux d’artifice pour le moral des Japonais.

Lente reprise

Alors que l’état d’urgence a été levé il y a une semaine dans les départements les plus touchés, et donc sur l’ensemble du territoire, l’économie reprend doucement ses droits. En effet, ces départements de Tôkyô, Chiba, Kanagawa, Saitama et Hokkaidô représentent environ un tiers de l’économie japonaise. Par exemple, dans la capitale nippone, l’entrée dans la seconde phase de déconfinement permet la réouverture de beaucoup des installations culturelles, touristiques et sportives. Le jardin du palais impérial, les musées nationaux ou la Tôkyô Skytree ont donc pu rouvrir après plusieurs mois. Les autres départements ne sont pas en reste puisqu’au moins 38 d’entre eux ont complètement levé les restrictions sur les magasins et les établissements de loisir. Mais une reprise des activités n’est pas sans risque.

Nouveaux cas

Tôkyô a enregistré aujourd’hui 34 nouveaux cas de coronavirus. Il s’agit de la hausse la plus importante depuis le levée complète de l’état d’urgence, et même depuis le 14 mai dernier. Le nombre de cas diminuait alors progressivement depuis la mi-avril. Si les cas continuent d’augmenter et d’être supérieurs à 20 par jour, Yuriko Koike, la gouverneure de la capitale, pourrait émettre une « alerte sur Tôkyô ». Cette alerte pourrait entrainer un retour de certaines mesures de l’état d’urgence. Depuis le début de l’épidémie, 5 249 personnes ont été testées positives à Tôkyô.

Soutien moral

Dans la nuit de lundi à mardi, de nombreux feux d’artifice ont été tirés dans l’ensemble du pays. Alors que de nombreux festivals ont été annulés, les fabricants et les artificiers ont préparé une surprise aux Japonais, afin de leur remonter le moral en cette période difficile. Les informations concernant les tirs devaient restées secrètes jusqu’au dernier moment et le spectacle se limiter à 5 minutes. Cependant, l’information a filtré et quelques badauds ont pu se regrouper pour admirer les feux d’artifice illuminant le ciel japonais. Ce ciel avait également été parcouru, vendredi dernier, par la patrouille acrobatique des Blue Impulse en hommage au personnel soignant.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.