Après avoir songé à autoriser la cigarette sous certaines conditions dans les restaurants, le gouvernement japonais a annoncé mercredi qu’il serait bien interdit d’y fumer. Pris sur le fait, un contrevenant risquerait une amende de 300 000 yens, soit près de 2 500€.

, Les cigarettes bientôt interdites dans les restaurants
(Image d’illustration © fxxu)

Il ne devrait bientôt plus être autorisé de fumer dans les restaurants au Japon, excepté dans des pièces spécifiquement réservées à cet effet. Les terrasses des restaurants subiront la même restriction, et les propriétaires des bâtiments se devront d’annoncer via des affiches l’interdiction de fumer, sous peine de recevoir également une amende, de 500 000 yens (environ 4 150€). La règle devraient également prendre effet pour les écoles et hôpitaux ainsi que pour les universités et bureaux du gouvernement ; où les pièces réservées aux fumeurs ne seront pas autorisées. Seuls les bars d’une superficie inférieure à 30 mètres carrés, où les mineurs ne sont pas autorisés, feront exception à l’interdiction.

Derrière ce changement se cache la volonté du gouvernement japonais de réduire au maximum le tabagisme passif avant les Jeux Olympiques qui se dérouleront à Tôkyô en 2020. Le Ministère de la Santé devrait soumettre le projet de loi à la Diète durant une session d’ici juin prochain.

Mélanie Alves – sources : The Mainichi.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.