La Grande-Bretagne devrait être la prochaine à signifier son refus

Les Etats-Unis ont notifié à la Russie leur refus de participer à l’exercice international “FRUKUS-2008” qui devait se dérouler en mer du Japon, indique une source diplomatique à Moscou.

L’exercice devait se dérouler du 15 au 23 aout en mer du Japon. Son objectif était de préparer des actions communes dans des opérations de maintien de la paix en mer. 4 pays devaient y participer : la Russie, la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

Auparavant, jeudi, des représentant du commandement de la Flotte du Pacifique disaient que le commandant n’avait pas reçu de refus des Etats-Unis et de Grande-Bretagne. Au même moment, des médias annonçaient que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ne participeraient pas à “FRUKUS-2008”.

Dans le même temps, la frégate française “Vendémiaire” est arrivée le 15 aout à Vladivostok pour participer aux entraînements. Le commandant de la Flotte du Pacifique a indiqué que la marine nationale française avait décidé de suivre le calendrier et de participer à “FRUKUS-2008”. “Plus que cela, le “Vendémiaire” et un navire de la Flotte du Pacifique participent à la demande de la marine nationale à un entraînement indépendant en mer du Japon”, indique un représentant du service de presse.

www.corlobe.tk

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLes chiffres de vente de Tales of Vesperia au Japon
Article suivantLes « remords » de Fukuda pour la Seconde guerre mondiale