Ce dimanche 3 juin, la police a arrêté Naoko Kikuchi, 40 ans, dans la ville de Sagamihara, préfecture de Kanagawa, au Sud-Ouest de Tôkyô.

Avis de recherche
De gauche à droite: Makoto Hirata, Katsuya Takahashi et Naoko Kikuchi (Wikipedia commons)

Kikuchi est membre de la secte Aum et était recherchée depuis près de 17 ans pour son implication présumée dans l’attentat au gaz sarin perpétré dans le métro de la capitale le 20 mars 1995. Cette attaque avait causé la mort de 13 personnes et blessé près de 5500 autres. Elle est également soupçonnée d’avoir participé à un autre attentat: une attaque à la bombe contre un bâtiment du gouvernement métropolitain de Tôkyô en mai 1995.

Un homme a également été arrêté. Il s’agit de Hiroto Takahashi, 41 ans, qui aurait habité avec la fugitive et est soupçonné de l’avoir hébergée.

Cette arrestation pourrait modifier le calendrier prévu pour les exécutions du fondateur de la secte ainsi que de 12 de ses disciples.

Il ne reste maintenant plus qu’une personne en fuite liée à l’attaque du métro,  Katsuya Takahashi, puisque Makoto Hirata s’était rendu à la police en janvier dernier.

Le secte connue pour ses nombreuses actions criminelles existe toujours sous le nom d’Aleph mais reste sous surveillance policière.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources: Wikipedia, The Japan Times

 

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa princesse Mako ira étudier dans une université britannique
Article suivantLe kanji de la main 手

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.