Mercredi dernier, le gouvernement a annoncé vouloir sécuriser le vente de médicaments sur Internet en modifiant la loi existante. 

Une enseigne de pharmacie japonaise - Photo : CC - Kirakirameister
Une enseigne de pharmacie japonaise – Photo : CC – Kirakirameister

Un médicament en vente libre (ou médicament de comptoir, « over-the-counter » en anglais) est un médicament que l’on peut acheter sans prescription ou ordonnance du médecin. Au Japon, ces médicaments peuvent être achetés directement par le client sur Internet. Il n’existait aucune sécurité concernant ces ventes.

En début d’année, la Cour suprême a statué que le décret ministériel visant à interdire la vente en ligne de médicaments de comptoir, à l’exception de quelques uns, était illégal. Le gouvernement prévoit donc de modifier la loi sur les Affaires pharmaceutiques afin de rendre la vente en ligne plus sure.

Les sites qui vendent des produits médicamenteux seront donc plus surveillés pour éviter les contrefaçons.

Le temps pour s’assurer de la sécurité d’un médicament passé de vente sous ordonnance à vente libre sera diminué de 4 ans à 3 ans. Si des experts valident cette sécurité, le médicament pourra être mis en vente en ligne avant la fin des 3 ans. Sinon ce dernier restera en vente sous ordonnance.

Ainsi, 11 400 médicaments vont être progressivement accessibles en ligne, 23 le seront à l’issue des 3 ans (certains termineront cette période l’année prochaine) et 5 resteront en vente sous ordonnance à cause de forts risques d’effets secondaires. Et que d’après le Ministre de la Santé, Norishisa Tamura, il est préférable que le pharmacien donne lui même ces médicaments afin d’éviter des aggravations.

Caroline – sources : The Japan News, The Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentOn fête le Shichi-go-san au Jardin d’acclimatation
Article suivantLe 11 mars 2011, une vie offerte pour une vie donnée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.