Dans cette revue de presse du mardi 27 novembre, nous aborderons : le changement des porte-hélicoptères en porte-avions, l’avancé d’un projet de loi dans les différentes chambres et enfin un nouveau café atypique avec des robots serveurs commandés à distance. 

Transformation des porte-hélicoptères en un porte-avions

Ce 27 novembre, une source gouvernementale a annoncé que le Japon envisage de moderniser ses porte-hélicoptères, afin de leur permettre de transporter et de lancer des avions de combat. Le Japon a également décidé d’intégrer cette décision à ses nouvelles directives en matière de défense. Le gouvernement cherche à moderniser l’Izumo, un porte-hélicoptères à pont plat, car il considère qu’un porte-avions est indispensable face à l’affirmation de la Chine dans le domaine maritime.

Acceptation d’un projet de loi au comité de la chambre basse

Aujourd’hui, le comité des affaires judiciaires de la chambre basse a approuvé un projet de loi. Ce projet de loi vise à accepter davantage de travailleurs étrangers afin de remédier  à la pénurie de main-d’œuvre. Il vise également à modifier la loi sur le contrôle de l’immigration et la reconnaissance du statut de réfugié et devrait passer sans difficulté en session plénière avant d’être renvoyé à la chambre haute.

Un café et des serveurs robots télécommandés à distance

Lundi, dans le quartier de Minato situé à Tôkyô, un café peu commun à ouvert ses portes. Ce café propose des serveurs robotisés, contrôlés à distance depuis leur domicile par des personnes souffrant d’un handicap physique grave. Malheureusement ce café fermera ses portes ce 7 décembre. Les trois initiateurs de cette idée ont pour objectif de lancer un café permanent d’ici à 2020 et les Jeux olympiques et paralympiques de Tôkyô. Il a pour but de promouvoir l’aide à l’emploi des personnes handicapées en utilisant des robots télécommandés.