Nokia, premier fabricant mondial de téléphones portables, annonce qu’il va arrêter la vente de ses combinés au Japon à l’exception de sa marque haut de gamme Vertu, en raison des difficultés rencontrées pour s’implanter dans le pays.

Bien qu’il détienne environ 40% des parts du marché mondial, Nokia ne représente que 1% du marché des téléphones portables au Japon car ses produits ne parviennent pas à séduire des consommateurs habitués aux modèles sophistiqués de fabrication japonaise.

« Nous avons jugé que nous ne pouvions pas continuer à investir dans le développement de produits spécialement pour le Japon dans le contexte économique difficile actuel », déclare Timo Ihamuotila, vice-président de Nokia, dans un communiqué.

Les modèles de sa division luxe Vertu continueront cependant à être commercialisés au Japon.

Le quotidien Yomiuri rapportait dans son édition de samedi que le fabricant finlandais comptait lancer ses propres services pour téléphones portables en utilisant le réseau de NTT DoCoMo, le plus gros opérateur mobile au Japon, pour les clients de sa division luxe.

Nokia a précisé qu’il maintenait ses activités de recherche et développement au Japon.

Sachi Izumi, version française Gwénaelle Barzic

[Nouvelobs et Reuters->http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/medias/20081127.REU8755/nokia_se_retire_du_marche_japonais_sauf_pour_le_haut_de.html]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon retire ses militaires d’Irak
Article suivantPlus de 30.000 travailleurs temporaires japonais vont perdre leur emploi