La Corée du Nord a lancé lundi 6 mars quatre missiles balistiques, dont trois sont tombés dans la zone économique exclusive en mer du Japon. Ces tirs semblent relever d’un entrainement afin de frapper, en cas de nécessité, les bases américaines situées au Japon.

, Nouveaux tirs balistiques de la Corée du Nord vers le Japon
Image d’illustration : La Corée du Nord célèbrant les 60 ans du « Jour de la Victoire » en juillet 2013. (© Stefan Krasowski)

Les missiles lancés par la Corée du Nord ont volé environ 1 000 kilomètres avant de s’écraser dans les eaux japonaises. Le Premier Ministre japonais Shinzô Abe a fermement condamné cette action, affirmant que « les lancements répétés sont une provocation sérieuse à [la] sécurité« .

Il a ainsi était convenu entre le Président américain Donald Trump et les dirigeants japonais et sud-coréen de « poursuivre une étroite coopération bilatérale et trilatérale pour démontrer à la Corée du Nord qu’il y aura des conséquences très graves pour ses actions provocatrices et menaçantes« .

Pyongyang avait déjà procédé à une série de tirs missiles au cours des derniers mois, y compris l’essai d’un nouveau missile de portée intermédiaire en février dernier.

Mélanie Alves – sources : The Japan Times, The Mainichi, The Asahi Shimbun.

 

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentZOOM Japon spécial Hiroshima
Article suivantImpact minime du « Premium Friday » sur les japonais
Rédactrice, community manager et chargée de Communication pour Japon infos.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.