L’élection du maire de Nago, une petite ville située sur l’île
d’Okinawa, dans le sud du Japon, a vu la victoire de Susumu Inamine, un opposant
à l’éventuel transfert d’une base américaine dans cette localité. Ce résultat
pourrait compliquer la tâche du gouvernement démocrate. En effet, si le Premier
ministre Yukio Hatoyama, qui est arrivé au pouvoir en septembre 2009, a
remis en question ce transfert décidé en 2006, il n’a pas jusqu’ici totalement
écarté la possibilité de valider au bout de compte ce déplacement, en cédant à
la pression de Washington. Le résultat du scrutin rend impossible ce choix,
estime le Ryukyu Shimpo, quotidien
d’Okinawa, où se concentre près de 75 % des bases militaires américaines
installées sur le sol japonais. Quant à l’Okinawa Times, l’autre grand journal local, il estime que la victoire de
M. Inamine « pourrait constituer un déclic pour mettre fin à la politique
de sécurité du Japon de l’après-guerre, fondé sur le sacrifice d’Okinawa ». M. Hatoyama s’est engagé auprès des Américains
à proposer une solution avant la fin du mois de mai 2010.

[Source : Courrier international->http://www.courrierinternational.com/breve/2010/01/25/okinawa-dit-non-aux-bases-americaines]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe vaste détour de Nadj par le Japon
Article suivantJapon : Le sélectionneur très ambitieux