Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans cette revue de presse du vendredi 3 août, nous aborderons : la condamnation à perpétuité d’un meurtrier, un navire de guerre britannique à Tôkyô, la plainte d’une centaine de personnes contre le gouvernement ainsi que le gang de cerfs « yakuza ».

Le meurtrier d’une fillette de 7 ans condamné à la perpétuité

Malgré la décision rendue en avril 2016 par le tribunal du district d’Utsunomiya jugeant que les preuves ne suffisaient pas pour qu’il soit coupable, Takuya Katsumata, 36 ans, a été finalement condamné à la prison à perpétuité ce vendredi pour le meurtre de Yuki Yoshida une fillette de 7 ans le 1er décembre 2005 dans le département de Tochigi, au nord de Tôkyô. Ayant d’abord avoué avoir poignardé la victime mais s’étant finalement rétracté par la suite et plaidé non coupable, la Haute Cour de Tôkyô a jugé que les preuves circonstancielles étaient suffisantes pour le condamner.

Un vaisseau d’assaut britannique est à Tôkyô ce vendredi

Depuis 2015 des discussions ont lieu entre Londres et Tôkyô sur le plan de la défense : la Grande-Bretagne veut témoigner de la portée de sa puissance militaire et le Japon veut, comme avec les États-Unis, assurer la paix dans la région et limiter l’influence des pays tels que la Chine ou la Corée du Nord. C’est dans cette optique que le HMS Albion de la marine britannique avec à son bord 120 Royal Marines est arrivé à Tôkyô aujourd’hui, dans le but de prolonger la présence navale britannique en Asie de l’Est à quatre mois et d’effectuer des entraînements militaires communs avec les forces d’autodéfense japonaises.

Un prix nobel poursuit le gouvernement

Les lois sur la sécurité proclamées en 2015 permettent au Japon d’utiliser la force pour défendre les États-Unis et d’autres alliés s’ils sont attaqués, même si le Japon lui-même n’est pas attaqué. Toshihide Masukawa, nobel de physique en 2008, a décidé avec 100 autres personnes de poursuivre le gouvernement japonais, déclarant que les lois sur la sécurité étaient inconstitutionnelles et violaient leur droit de vivre en paix. Alors, devant le tribunal du district de Nagoya, chaque individu a reclamé 100 000 yens de dommages et intérêts, affirmant que « les lois ont augmenté le risque qu’ils soient pris dans des guerres et des attentats terroristes ».

Des cerfs règnent en maître sur Miyajima !

L’île Miyajima du département de Hiroshima a été reconnue comme l’un des trois plus beaux endroits du Japon : du torii du sanctuaire Itsukushima à la pagode Tahôtô en passant par le mont Misen, la région n’a pas fini de vous étonner. Cette phrase trouve encore plus son sens lorsqu’en se baladant dans les environs on se rend compte que l’île abrite des troupeaux de cerfs sauvages qui se familiarisent de plus en plus avec la présence humaine, en témoigne cette image tirée d’un tweet de @27_miya_ ou l’on peut apercevoir les animaux tranquillement installés devant un magasin, comme s’ils voulaient en bloquer l’entrée.

Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.