Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans cette revue de presse du jeudi 6 décembre, nous aborderons : l’invitation d’Abe à Poutine en vue d’échanges plus récurrents pour la conclusion du traité de paix, les décès de stagiaires étrangers et enfin le constructeur Nissan et son nouveau scandale. 

Poutine invité au Japon l’été prochain

Un législateur du parti au pouvoir a déclaré samedi que, lors de leur sommet en Argentine, le Premier ministre Shinzô Abe avait invité le président russe Vladimir Poutine au Japon l’été prochain. Le secrétaire général, Koichi Hagiuda a déclaré hier qu’Abe avait proposé à Poutine de se rendre à Tôkyô pour assister aux Championnats du monde de judo. L’événement aura lieu au Nippon Budokan de Tôkyô, du 25 août au 1er septembre 2019. Abe semble vouloir vivement accélérer les négociations, en vue de la conclusion d’un traité de paix, par des échanges plus fréquents avec Poutine.

Stagiaires étrangers décédés

Selon une enquête du ministère de la Justice, 69 stagiaires étrangers sont décédés entre 2015 et 2017. Toujours d’après cette enquête, 12 d’entre eux sont décédés dans des accidents de travail et 6 personnes se seraient suicidés, selon des rapports d’entreprises ayant embauché ces stagiaires. Cette révélation a été faite au Mainichi Shinbun, dans une contribution d’Akira Nagatsuma, responsable des affaires politiques du plus grand parti d’opposition, le Parti démocratique constitutionnel du Japon. Il s’inscrit dans un mouvement de préoccupation vis à vis du programme de formation des stagiaires géré par le gouvernement.

Nissan à nouveau frappé par un scandale

Aujourd’hui, un journal a annoncé que Nissan envisage de procéder à un autre rappel en raison d’essais « incorrects » sur des véhicules neufs. Cette nouvelle frappe à nouveau le géant automobile japonais, après l’arrestation de l’ancien président Carlos Ghosn. Le journal a également précisé que plusieurs employés avaient admis avoir effectué des tests « inappropriés » sur les systèmes de freinage et d’autres systèmes avant l’expédition, sans toutefois préciser le nombre de voitures affectées.

Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.