Plus de 10.000 personnes ont manifesté samedi aux abords d’une base navale américaine des environs de Tokyo, en exigeant du gouvernement japonais qu’il s’oppose à la venue, pour la première fois au Japon, d’un bâtiment de guerre à propulsion nucléaire. Le bâtiment en question est le porte-avions USS George Washington, qui est attendu à Yokosuka, à 45 km au sud-ouest de Tokyo. L’opposition à sa venue au Japon a grandi depuis un incendie qui s’est déclaré à bord en mai, éveillant des craintes pour la sécurité du fait de sa propulsion nucléaire. Un marin avait subi des brûlures sans grande gravité.

Lejdd.fr

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentFemme japonaise au combat (video)
Article suivantL’Algérie et le Japon : Quelle différence ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.