Dans la revue de presse du jeudi 1er mars, nous allons aborder : un record de touristes pour les hôtels japonais, un projet de base de lancement de missiles à Okinawa, les mascottes des JO 2020 et un chemin vertigineux au sommet du plus haut gratte-ciel de l’Archipel.

Record de touristes étrangers

On décompte pas moins de 78 millions de nuitées dans les hôtels et auberges japonais en 2017. Un record national, et une augmentation de 12,4% par rapport à l’année précédente. Selon l’Agence Japonaise du Tourisme, cette évolution est essentiellement le fruit d’une demande accrue dans les zones rurales, vers lesquelles les visiteurs internationaux osent de plus en plus s’aventurer. Cette hausse du nombre de visiteurs s’accompagne d’une hausse des dépenses de 17,8%.

Une base de lancement de missiles à Okinawa?

Face à l’affirmation de la présence militaire chinoise, le gouvernement japonais projette le déploiement d’une unité de lancement de missiles anti-navires sur l’île principale d’Okinawa. Tôkyô désire ainsi augmenter ses capacités de défense en réponse à des comportements qu’il estime menaçants. L’installation d’une base similaire est déjà en cours sur l’île voisine de Miyako. Depuis 2008 la marine militaire chinoise emprunte régulièrement le détroit qui sépare les deux îles, le détroit de Miyako, d’une largeur de  290 km. Ces passages en eaux profondes inquiètent le Japon, même s’ils ne violent pas les lois internationales. L’unité de lancement de missiles anti-navires type 12 devrait pouvoir protéger tout le détroit avec sa portée de plus de 100 km.

Tôkyô 2020: Les mascottes dévoilées

Sélectionnées par un jury composé des élèves de près de 16 000 écoles primaires, les mascottes des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tôkyô 2020 viennent d’être dévoilées. Dessinées par Ryô Taniguchi, anthropomorphes, les oreilles pointues, leurs uniformes à carreaux sont inspirés de l’emblème officiel des Jeux. La mascotte des JO a un sens de la justice développé et une carrure athlétique. Elle a bien sûr un pouvoir magique : celui de se rendre instantanément n’importe où. La mascotte paralympique serait plus calme, mais très forte quand la situation l’exige. Elle parle aux pierres et au vent, et peut déplacer les objets avec son regard. Pouvoir exclusif de la commission : celui de définir leurs noms, qui seront annoncés cet été.

Ôsaka : l’adrénaline des hauteurs

Les touristes intrépides pourront bientôt découvrir une nouvelle attraction, au dernier étage du gratte-ciel le plus haut du Japon. Situé à Ôsaka, le Abeno Harukas mesure 300 mètres de haut. Les visiteurs pourront se balader le long de l’étroit corridor surplombant la ville. Nommé “Edge the Harukas”, le passage permet d’emprunter un chemin suspendu, qui longe en hauteur la façade de la tour. La ballade architecturale la plus élevée de l’Archipel a été dévoilée à la presse ce mercredi, en attendant son ouverture au public la semaine prochaine.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.