L’électricien japonais Chubu Electric Power Co. a remis en service la tranche nucléaire de Hamaoka 5 au bout d’un arrêt de 18 mois.
Le 11 août 2009, un séisme de magnitude 6,5 avait déclenché l’arrêt d’urgence des tranches 4 (1092 MW, BWR) et 5 (1212 MW, ABWR) de la centrale nucléaire de Hamaoka. La tranche 3 (1056 MW, BWR) était, à ce moment-là, arrêtée pour des travaux d’inspection programmés, tandis que les tranches 1 et 2 avaient été mises hors service à titre définitif le 31 janvier 2009. L’épicentre avait été enregistré à 23 km de profondeur dans la baie de Suruga, au nord-ouest de Tokyo, à quelque 85 km de la centrale. Selon l’agence Nisa (Nuclear and Industrial Safety Agency), les accélérations maximales au sol étaient restées en dessous de la limite de dimensionnement de 582 gals.

Chubu a remis en service les unités 3 et 4 dès le mois d’octobre 2009, après avoir effectué des contrôles sismiques. Selon le Jaif (Japan Atomic Industrial Forum), le séisme avait eu un impact plus important sur la tranche 5, de sorte que celle-ci n’a pu être recouplée au réseau que le 25 janvier 2011, après le feu vert des autorités. Au cours des 18 mois qu’a duré l’arrêt, l’électricien a procédé à des vérifications de la sûreté technique et remplacé les turbines basses pression qui présentaient des défauts de vibration depuis 2006.

Les autorités japonaises avaient exigé dès 2006 un contrôle de la sûreté sismique de toutes les installations nucléaires, soit encore avant le séisme du 16 juillet 2007 qui avait touché la centrale de Kashiwazaki-Kariwa de la Tepco (Tokyo Electric Power Co.) au-delà des limites de dimensionnement. Ce programme de contrôle est devenu la priorité absolue après le tremblement de terre du 16 juillet 2007.

[© 2011 – Nucklearforum.ch->http://www.nuklearforum.ch/ebarticle.php?art_id=fr-129673471246&id=fr-116487550462]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentFuji Heavy (Subaru) 9 mois: retour au vert grâce aux ventes à l’étranger
Article suivantTokyo secoué par un mini-séisme