Dans la revue de presse de ce lundi 28 septembre, nous aborderons : le premier contact nippo-russe pour Suga, un accrochage aux Senkaku, et enfin du changement chez JAL.

Suga-Poutine : premier round

Le premier ministre Yoshihide Suga et le président russe Vladimir Poutine prévoient de tenir leur première réunion téléphonique ce mardi, après la prise de fonction de Suga la semaine dernière. L’un des thèmes principaux devrait être la réaffirmation des deux pays à continuer les efforts dans le but de la signature d’un traité de paix. Cela passera notamment par la coopération économique afin de développer les territoires au coeur du conflit frontalier. En effet, plusieurs îles sous contrôle russe sont réclamées par le Japon sous le terme Territoire du Nord. Suga suit donc les pas d’Abe concernant les relations nippo-russes. Le nouveau premier ministre multiplie également les visioconférences avec d’autres dirigeants du monde, et Emmanuel Macron devrait être l’une de ces personnes.

Contact aux Senkaku

Un patrouilleurs des garde-côtes japonais est rentré en collision avec un navire de pêche en provenance de Taïwan dimanche, dans les eaux des îles Senkaku. Personne n’a été blessé et les dégâts sont légers, permettant notamment au navire de pêche de retourner à bon port. Selon les garde-côtes, le navire pêchait illégalement dans les eaux japonaises et il lui a été donné l’ordre de partir. C’est alors que les deux bateaux naviguaient côte à côte que la collision est intervenue. Taipei a demandé des éclaircissements sur l’incident et une enquête a été ouverte. L’archipel des Senkaku est administré par Tôkyô mais revendiqué par la Chine et Taïwan. Cependant, la politique taïwanaise à ce sujet est bien plus posée que celle de son géant voisin qui n’hésite pas à jouer la carte de la provocation.

Ladies and gentlemen

La compagnie aérienne Japan Airlines a annoncé mettre fin à ses annonces genrées, pour les appels faits en anglais, à la fin de ce mois de septembre. C’est donc la fin du « Ladies and gentlemen«  (Mesdames et Messieurs), en vol comme au sol. Ces termes devraient être remplacés, suivant les contextes, par des expressions comme « everyone » (tout le monde) ou « all passengers » (tous les passagers). Selon la compagnie, la raison de ce changement est d’inclure les minorités LGBT. Elle va également donner aux couples du même sexe les mêmes options qu’aux familles en matière de réservation. Le concurrent All Nippon Airways réfléchit également à ces changements.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.