Hakuhô est devenu le meilleur lutteur de l’histoire du sumô ce vendredi 21 juillet, alors que le champion Mongol a établi le record de sa 1,048e victoire au Grand Tournoi de sumô à Nagoya.

La veille, Hakuhô avait égalisé le record du précédent ôzeki (rang de sumô, le plus élevé après le yokozuna) Kaiô, le 13ème jour du tournoi. Le champion de 1m92 et 153 kg, de son vrai nom Munkhbat Davaajargal, est quant à lui le 69e yokozuna. Lors du face à face, Hakuhô a mis à terre son adversaire, l’ôzeki Takayasu, après quelques tapes et bousculades. Aoiyama a cette fois-ci eu un coup de chance, car les juges lui ont accordé une victoire contre le maegashira Kagayaki, même si le Bulgare semblait être sorti légèrement avant que son adversaire ne touche le sol.

Hakuhô déclare : « Je pense que j’avais assez d’énergie aujourd’hui. Je suis extrêmement heureux de remporter ce record, notamment avec tout le soutien que j’ai eu au dernier tournoi et ici à Nagoya ». Manfred Deutschlander, un fan de sumô allemand devenu ami avec l’athlète en 2004, affirme : « C’est une personne très relaxée, ouverte et calme. Je me suis souvent demandé s’il allait perdre de l’intérêt me concernant (alors qu’il devenait plus célèbre), mais notre amitié n’a fait que se renforcer. »