L’impopularité du Premier ministre inquiète

Taro Aso est de plus en plus isolé. L’impopularité du Premier ministre japonais inquiète son parti, qui pense à le remplacer avant les prochaines élections en octobre prochain. La démission mardi d’un de ses proches alliés, le ministre des Finances Shoichi Nakagawa, soupçonné d’ébriété lors d’une conférence de presse du G7 à Rome, a entamé encore un peu plus la popularité du Premier ministre japonais. Avec 13,4% d’opinions favorables, selon un sondage de l’agence Kyodo publié mercredi, Aso pourrait faire perdre les élections d’octobre au Parti libéral démocrate (LDP), au pouvoir depuis plus de cinquante ans.

[Le Jdd.fr->http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/international/200908/japon-l-impopularite-du-premier-ministre-inquiete_188474.html?popup]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentîles des Kouriles revendiquées par Tokyo et Moscou
Article suivantL’empire des robots au Japon