Les ambitions de ce photographe sont grandes, réunir autant que possible de personnes Hâfu (mixtes), pour montrer les diversités possibles des mélanges japonais et des autres pays. Il recherche 192 personnes, qui représentent chaque pays du monde. 

Valoriser la mixité et la diversité culturelle apportée par celle-ci sont les objectifs du photographe Tetsuro Miyazaki, qui, au travers de son projet, veut aussi parler de son histoire. Né d’un père japonais et d’un mère belge, il a grandi au sein d’une famille multiculturelle où les langues japonaise, néerlandaise et française se mêlaient.

Pour ce faire, Tetsuro Miyazaki veut regrouper entre le 12 et le 24 octobre, 192 personnes de chaque pays. Ils seront tous interviewés pour y raconter leur histoire et leurs sentiments sur leur mixité. Pour y participer, un site web intègre un formulaire pour participer au projet. Pour les non résidents au Japon, il y a la possibilité de contacter le photographe par mail ([email protected]).

Pour introduire son projet, Tetsuro Miyazaki organise une présentation et un atelier sur l’identité mixte le dimanche 15 octobre à l’Université Sophia de Tokyo, en partenariat avec la Société pour l’Education, la Formation et la Recherche Interculturelles (SIETAR). Pour tout renseignement: [email protected]