Ce week-end, le Tokyo Crazy Kawaii Paris, un événement rose mignon (kawaii) est venu envahir le parc floral de Paris. Il invite à découvrir la puissance du «soft power» japonais grâce à sa culture populaire (mode, manga, animés, jeu-video, musique et nourriture).

tokyo-crazy-kawai-paris
© Julie Watai

Des artistes invités stars au Japon, une volonté de dynamiser l’image du Japon à l’international, un soutien financier de la part du gouvernement Japonais, la venue de la ministre Tomomi Inada en charge de la stratégie « Cool Japan » à l’événement ce dimanche. C’est ce que M. Ichiya Nakamura, président du comité de Tokyo Crazy Kawai Paris, a souhaité nous faire comprendre au sujet de l’évènement lors de la conférence de presse, ce vendredi dernier.

Un discours qui tient plutôt ses promesses car les visiteurs ont pu y découvrir la capitale japonaise sous ses formes excentriques par la représentation de 4 quartiers populaires de cette culture populaire : Shinjuku, Harajuku, Akihabara et Shibuya.

Une mise en scène réussie avec à l’entrée du salon la représentation de la tour 109 du grand magasin de Shibuya (prononcer ichi maru kyû), accompagnée de quelques boutiques issues de ce célèbre magasin, spécialement venues pour l’événement. Les autres quartiers représentent chacun leurs spécialités : l’art, la mode, le cosplay, l’électronique, le manga et le jeu vidéo.

Démonstration de découpage de ton rouge par  le Chef Aoki
Démonstration de découpage de ton rouge par le Chef Aoki

Au fond du salon c’est le quartier de Tsukiji, célèbre marché au poisson de Tôkyô qui est représenté. Ici les visiteurs peuvent y déguster différents plats japonais allant du sushi à la dégustation de mets moins connus en France tels que les Udon (nouilles de blé), Soba (nouilles de sarrasin) ou les Takoyaki (boulettes fourrées au poulpe). Enfin l’attraction principale de cet espace Tsukiji est le découpage de thon rouge (maguro) par M. Aoki, chef sushi, plusieurs fois champion du monde de la découpe de thon.

Pour représenter le Japon dans sa généralité, un dernier espace est attribué. On peut y apercevoir des stands qui ne trouve pas leur place dans les thématiques des 5 autres quartiers du salon.

Tous les artistes programmés pour ce week-end sont à retrouver sur une scène en pleine air, les visiteurs auront la surprise de découvrir divers genres comme le premier girl band masculin du Japon les BijoMen Z ou bien encore la célèbre chanteuse Ana Tsuchiya pour clôturer le spectacle ce dimanche.

Nos impressions

Un petit salon qui se révèle agréable et qui nous a surpris par le nombre d’exposants véritablement japonais. Les détails de la réalisation font sentir une orchestration à la japonaise et une trésorerie en majeure partie venue du gouvernement Japonais. Même si ce dernier n’est pas de taille à concurrencer Japan Expo, nous saluons la performance pour la qualité du contenu engagé pour cet événement.

Un point négatif envers le titre du salon : Tokyo Crazy Kawai qui connote des valeurs qui déforme l’image du Japon auprès des Français. Une thématique clairement définit, certes mais où l’on aurait aimé voir s’y ajouter un peu plus de pédagogie et de culturel.

Plus d’infos

  • Dates et horaires : du vendredi 20 au dimanche 22 septembre 2013 de 10h à 20h
  • Prix des billets : billet 1 jour : 18€, pass 3 jours : 45€
  • Lieu : Parc Floral de Paris, à 5 minutes à pied du métro Château de Vincennes (ligne 1)

Adrien Leuci –  japoninfos.com

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentVers plus d’étudiants de l’ASEAN et d’Afrique au Japon
Article suivantDes médias japonais autorisés à se rendre en Corée du Nord
Directeur de Japoninfos Spécialiste en Art et Design Profil Google+

3 Commentaires

  1. Merci beaucoup pour cet article.
    Habitant en province et m’étant déjà rendue à la Japan Expo cette année je n’ai pas pu me rendre à ce salon, d’autant que je ne savais pas exactement de quoi il retournait et comme vous le signalez le titre « crazy kawai » n’était pas plus engageant que cela. J’espère que le succès de cette année incitera les organisateurs à renouveler cette manifestation, l’idée de déambuler dans les rues de Tokyo et de découvrir les spécialités de ses quartiers étant plus qu’attrayante.

  2. salut,
    Je reviens de le Tokyo Crazy Kawaii Paris. Franchement j’ai adoré: c’est vrai que c’était plus petit que la japan mais au moins on vu des groupes sympa comme Spair et Anna Tsuchiya. Les stands étaient sympas au niveau des fringues!!
    J’espère qu’il y aura une autre prochaine edition

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.