Mercredi dernier, un singe sauvage a fait irruption dans le métro de Tokyo. Après avoir été repéré par un garde, l’animal s’est perché en haut d’un panneau d’affichage.

La police s’est empressée d’arriver sur les lieux. Elle a cerné la zone et entamé une course-poursuite pour tenter d’attraper le primate. Le tout sous l’oeil amusé des nombreux voyageurs, qui ne se privaient pas de filmer et photographier la scène. Même une télévision locale s’est déplacée.

Le spectacle a pris fin lorsque le singe s’est enfui pour rejoindre un parc situé non loin de la station. Heureusement, personne n’a été blessé et aucun retard de métro n’a été signalé.

Ce n’est pas la première fois que des singes sont signalés dans la capitale japonaise. Celui-ci mesurait plus ou moins 70 cm et ressemblait à un macaque du Japon, en raison de son long pelage beige pâle.

Les citadins japonais sont de plus en plus coutumiers de ce genre de scène. Souvent ces macaques du Japon saccagent les cultures, volent la nourriture et attaquent parfois les humains. La population de cette espèce a tellement augmenté ces dernières années qu’il sont parfois obligés de quitter leur forêt pour tenter leur chance dans les fermes ou en ville. [(7sur7)->www.7sur7.be]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa judoka japonaise Ryoko Tani veut concourir à Londres
Article suivantLe Japon va envoyer trois missions en Afrique pour promouvoir l’investissement et le commerce