Park Geun-Hye, première présidente de la Corée du Sud en fonction depuis février 2013, lors d’une interview accordée à la BBC le 4 novembre, s’est dite sceptique concernant un éventuel sommet Corée du Sud – Japon. La principale raison est le refus du Japon à faire des excuses concernant ses « méfaits » lors de la guerre.

Cheong Wa Dae - Presidente de la Republique de Corée
La présidente de la République de Corée du Sud

Les relations entre la Corée du Sud et le Japon restent toujours aussi tendues, alors que les deux pays devraient plus que jamais faire front commun contre Pyonyang et son programme nucléaire. Cependant aucune amélioration ne semble envisageable tant que le Japon persistera à ne pas reconnaître ses crimes de guerre et s’en excuser officiellement.

Les viols et le traitement reçu par les femmes coréennes durant le règne colonial du Japon entre 1910 et 1945 restent une source de traumatisme et de colère pour le peuple coréen. En effet ces femmes coréennes qu’on appelait des « femmes de réconfort » étaient littéralement réduites à l’état d’esclaves sexuelles pendant la guerre dans les bordels militaires. De plus la revendication des rochers de Liancourt (appelés au Japon « Takeshima » et en Corée « Dokdo ») est un point de conflit qui complique encore plus un rapprochement entre les deux pays.

Park Geun-hye déclare lors de l’interview que: « Si le Japon continue à se borner dans cette même perception de l’histoire et à répéter le même discours, à quoi servirait un sommet? ». La présidente n’a pas encore rencontré une seule fois Shinzo Abe depuis son investiture.

Elle ne referme cependant pas la porte à une éventuelle rencontre avec Kim Jong Un, confie-t-elle la semaine dernière au Figaro.

Daï Kaho – Sources: The Japan Times – BBC – Le Figaro

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.