Depuis le 4 août, la chambre haute du Parlement japonais évalue la possibilité de faire voter une loi qui prohiberait les comportements et discours discriminatoires dont sont victimes de plus en plus de minorités ethniques au Japon.

 Manifestation du 31Mars 2013 à Shin-Okubo ©保守
Manifestation du 31Mars 2013 à Shin-Okubo ©保守

Le Japon est fréquemment pointé du doigt par les Nations Unies pour son manque d’implication dans la lutte contre les discriminations raciales. Ces dernières années, de nombreux observateurs de la société japonaise ont constaté une recrudescence des actes discriminatoires à l’égard des minorités ethniques vivant au Japon, notamment contre la communauté coréenne. En effet, les manifestations anti-coréennes se sont multipliées dans les rues des grandes villes japonaises, et certains groupuscules extrémistes, comme le Zaitokukai, n’hésitent plus à perpétrer des actes violents à l’encontre de cette minorité. Par exemple, le Zaitokukai a récemment comparu devant la Cour Suprême du Japon, suite à la destruction de biens appartenant à une école destinée aux enfants de la communauté coréenne de la ville de Kyôto.

Pour pallier ce problème, des parlementaires, issus d’une coalition composée du PDJ et de partis alliés, ont soumis un projet de loi qui bannirait certaines actions impliquant l’exclusion sur un critère racial. Les propos injurieux visant une minorité en particulier seraient alors directement condamnables.

Pour le Premier ministre japonais, qui se dit déterminé à combattre ces comportements haineux, cette loi n’a pas lieu d’être. Selon lui, d’autres lois déjà existantes peuvent être invoquées pour punir ces discriminations raciales. Cependant, pour Toru Kunishige, élu du Komeitô, les mesures législatives évoquées par Shinzô Abe, ne concernent que la diffamation et les injures publiques, mais ne mentionnent pas le cas spécifique des propos discriminatoires à portée raciale visés par le texte débattu.

Hugo Pelet Source :  The Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon mis sur écoute par la NSA
Article suivantUn eBook pour vos conversations au Japon

1 COMMENTAIRE

  1. J’hésite entre écrire que ça évitera certaines personnes de subir des propos discriminant et traumatisant (se faire traiter de cafard ne doit pas être agréable) et le recul de la liberté d’expression (pratique pour montrer comment les gens peuvent être débile).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.