Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans la revue de presse du mercredi 6 juin, nous allons aborder : le projet de mettre en place des véhicules autonomes pour assurer les transports publics dans les régions défavorisée, le rachat des ordinateurs portables Toshiba par Sharp, Greenpeace qui critique le gâchis d’anguilles chaque année au Japon et un site web pour les voyageurs tatoués.

Véhicules autonomes

Le Japon projette d’autonomiser ses véhicules de service sur les voies publiques d’ici 2020, notamment dans les régions défavorisées où le réseau de transport public est peu dense. Les véhicules seront pilotés à distance dans des centres de contrôle et permettront aux résidents de se rendre dans les zones commerciales ou à l’hôpital. D’ici le lancement de ces nouveaux véhicules, le gouvernement doit examiner leur encadrement légal, comme la responsabilité en cas d’accident.

Rachat de Toshiba par Sharp

Sharp veut revenir sur le marché de l’ordinateur portable. Le groupe Sharp a annoncé ce mardi le rachat de l’activité de production d’ordinateurs portables du groupe Toshiba. L’entreprise controlée par la Hon Hai Precision Industry Co. déboursera quelques 4 milliards de yens pour acquérir une participation de 80,1% dans l’entreprise Toshiba Client Solutions Co. Cette filiale de Toshiba dévolue aux PC était il y a quelques années le leader mondial en la matière, mais a depuis perdu du terrain face à la concurrence étrangère. Le transfert est prévu pour le premier octobre.

Greenpeace dénonce le gâchis d’anguilles

Plus de 2,7 tonnes d’anguilles grillées, dont des espèces menacées, jetées aux ordures l’an passé au Japon. C’est le constat d’une enquête citée par Greenpeace Japan ce lundi. Seuls cinq des dix-huit détaillants contactés ont communiqué le volume d’anguilles gaspillées. Ce volume, correspondant environ à 13 650 animaux, semble donc être bien inférieur au volume réel. Les anguilles sont traditionnellement consommées sur l’Archipel durant la fin du mois de juillet, pour leur vertus rafraichissantes.

Un site pour les voyageurs tatoués

Le Japon est encore réfractaire aux tatouages, longtemps associés aux groupes mafieux. Voyageurs tatoués, pas de panique. Miho Kawasaki, ancienne éditrice du magazine Tatoo Burst, a lancé un site web spécialement dédié à la question. Hôtels traditionnels, sources thermales, salles de sport ou encore plages, le site liste plus de 600 établissements, notés en fonction de leur accessibilité pour les porteurs de tatouages. Les visiteurs peuvent consulter des cartes avec des filtres pour s’informer au mieux et éviter des situations gênantes.

Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.