En vu des Jeux olympiques et Paralympiques en 2020, les institutions politiques de Tôkyô tendent à diminuer, voir supprimer le tabagisme dans les lieux publics. Pour devancer cette décision, des chaînes de restauration refusent déjà le tabagisme dans leurs établissements. 


Pour devancer les futures décisions que pourraient prendre le gouvernement métropolitain de Tôkyô, les chaînes de restaurations n’hésitent pas à diminuer le nombre de tables fumeur, voir à les supprimer totalement. Cette décision n’a d’ailleurs que des avantages : elle permet aux employés de travailler dans un environnement sain, mais aussi d’attirer une clientèle familiale, réticente à venir dans des endroits enfumés. 

Parmi ces chaînes, la pionnière à avoir supprimé les tables fumeur est McDonald depuis plusieurs années. D’autres suivent cette tendance comme les restaurants Saizeriya ou encore Kentucky Fried Chicken. Bien qu’elles ne soient pas à 100% non-fumeur, ces chaînes tendent à le devenir dans un futur plus ou moins proche.