Le premier constructeur d’automobiles mondial, le japonais Toyota, a annoncé jeudi qu’il voulait sortir onze modèles hybrides d’ici à la fin 2012, dans le cadre d’un plan de développement de voitures « écologiques ».

Cette stratégie vise à « réduire la consommation d’essence et les émissions de dioxyde de carbone, via l’utilisation de l’électricité et d’autres énergies alternatives », selon un communiqué.

Toyota a confirmé sa priorité donnée à la motorisation hybride (essence+électricité), devant les systèmes entièrement électriques que privilégient certains de ses concurrents.

Le groupe envisage de lancer onze modèles de ce type d’ici à la fin 2012, certains étant nouveaux et d’autres des évolutions de modèles existants.

Il veut sortir en outre au début 2012 au Japon, aux Etats-Unis et en Europe une version rechargeable sur secteur de sa Prius, sa gamme hybride à succès. « Nous visons des ventes de 50.000 unités par an, et le prix au Japon devrait être fixé autour de 3 millions de yens » (26.500 euros au cours actuel), a-t-il précisé.

Toyota a rappelé qu’il travaillait aussi à la mise sur le marché en 2012 d’un modèle entièrement électrique basé sur « l’ultra compacte » iQ, et qu’il développait conjointement avec le petit constructeur américain Tesla une version électrique du tout-terrain RAV4 de Toyota, dont un exemplaire vient d’être présenté pour la première fois au salon de l’automobile de Los Angeles.

Dans une optique plus lointaine, le constructeur a souligné qu’il élaborait une berline hybride à pile à combustible (FCHV), qu’il pourrait proposer aux clients à partir de 2015. Son prix de vente, estimé aujourd’hui à 10 millions de yens (près de 88.500 euros), le rendrait toutefois difficilement accessible au grand public.

« C’est en exploitant simultanément les différentes technologies de véhicules respectueux de l’environnement qu’on parviendra à réduire les émissions polluantes », a expliqué le président de Toyota aux Etats-Unis, Jim Lentz, cité par les médias depuis le salon de Los Angeles mercredi.

La semaine dernière, le PDG du groupe, Akio Toyoda, a répété sa prudence vis-à-vis du marché de la voiture tout électrique, mais le constructeur nippon, pionnier des technologies hybrides, ne néglige pas pour autant ce concept. Il a d’ailleurs investi 50 millions de dollars dans le capital de Tesla avec lequel il poursuit des recherches afin d’améliorer les performances des batteries et véhicules électriques dans leur ensemble.

[Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés.->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUne maternelle écologique au Japon, l’école Otonoha
Article suivantL’Imperial Hotel s’installe à Hokkaido