Dans la centrale Fukushima Dai-ichi, la température des réacteurs endommagés de la centrale est inférieure à 100 degrés, y compris celle du réacteur numéro 2.

Une température de 99,4 degrés a été enregistrée dans la partie la plus basse du réacteur numéro 2 de la centrale mercredi à 17h00. C’est la première fois qu’elle retombe sous le seuil des 100 degrés depuis la crise nucléaire du mois de mars.

Dans la même zone, la température était de 99,7 degrés ce matin à 11h00, après avoir légèrement dépassé les 100 degrés dans la nuit de mercredi à jeudi.

La Compagnie d’électricité de Tokyo a redoublé d’efforts pour refroidir et contrôler la température du réacteur numéro 2, car elle avoisinait les 110,5 degrés jusqu’à début septembre.

Dans les réacteurs 1 et 3, les températures étaient inférieures à 100 degrés depuis le mois d’août, après avoir approché les 400 degrés au niveau du réacteur numéro 1, à la fin du mois de mars.

Selon Tepco, il est encore trop tôt pour évoquer un état d’arrêt à froid, les températures des 3 réacteurs étant juste stabilisées sous le seuil des 100 degrés.

Article original : NHK World Service Français © 2011