Au Japon, le typhon Roke a finalement épargné la centrale Fukushima Dai-ichi.

Le typhon s’est approché mercredi soir du complexe nucléaire, provoquant des vents très puissants et des pluies diluviennes dans la région.

L’eau de pluie a ruisselé dans les parties inférieures du bâtiment abritant la turbine du réacteur numéro 6 de la centrale.

Rappelons que les bâtiments des réacteurs 1 à 4 contiennent de l’eau contaminée dans leurs parties basses. Au niveau du bâtiment qui abrite le réacteur numéro 1, le niveau de l’eau a augmenté de 44 centimètres, contre une dizaine de centimètres dans les bâtiments des 3 autres réacteurs.

Les opérations de dessalement de l’eau contaminée ont été interrompues en raison des fortes pluies drainées par le typhon.

Selon la Compagnie d’électricité de Tokyo, de nombreuses caméras de surveillance du complexe nucléaire et du niveau de l’eau injectée dans les réacteurs ont subi des avaries probablement dues à la pluie.

 Le bilan actuel du typhon fait état de 10 morts et 5 disparus, dans tout le pays.

Article original: NHK World Service Français © 2011