La formule 1 au Japon

Créée en 1962 sous le nom de F2 nippone (ensuite renommée F3000 japonaise en 1987 et Formula Nippon en 1996), cette formule est l’épreuve monoplace majeure sur l’archipel. Elle est aussi populaire que le Super GT, l’épreuve de Grand Tourisme japonais…

Son réglement est basée sur l’ancienne règle de la F3000 mondiale. Bien que cette série fut arrêtée pour faire place au GP2, des pays comme l’Italie et le Japon continue des courses de F3000 localement.

Des pilotes japonais célèbres s’y sont d’ailleurs distingués tels que Tora Takagi, Aguri Suzuki et Satoru Nakajima. Des pilotes non-japonais comme Heinz-Harald Frentzen, Mika Salo, Johnny Herbert, Pedro de La Rosa, Ralf Schumacher et… Michael Schumacher ont également fait leurs armes dans ce Championnat . Pour information : Le septuple Champion du Monde en Formule 1 a effectué une course à Sugo en 1990 où il a terminé à la deuxième place.

D’autres pilotes hors-F1 comme Tom Coronel ou Ralph Firman (aperçu en 2003 chez Jordan) s’y sont fait un nom.

Cette une formule très professionnelle et un excellent moyen de se faire remarquer pour accéder au GP2 ou à la Formule 1. De nombreuses sociétés comme les géants de la communication japonaise NTT DoCoMo et Mobilecast, les magasins de pièces automobiles Autobacs, l’équipementier PIAA et le tuner TOM’S (spécialisé Toyota) sont des tremplins idéaux pour bien se faire connaître dans l’industrie automobile.

Les monoplaces 2008 seront des Lola avant le grand changement pour 2009 avec de tout nouveaux châssis conçus par l’entreprise américaine Swift. Les monoplaces seront motorisées par Honda (partenaire officiel de la série) mais également par Toyota. Les pneus seront livrés par Bridgestone. Notons que le barème de points est le même que pour la Formule 1.

2007 a vu le sacre de l’équipe IMPUL Toyota avec un Tsugio Matsuda Champion. Son équipier, le français Benoît Tréluyer termina la saison au deuxième rang tandis que Takashi Kogure fut troisième pour le PIAA Nakajima Racing. On a d’ailleurs aperçu Tony Kanaan, le pilote IndyCar, lors de l’avant-dernière manche à Suzuka. Pour ceux qui se souviennent du Grand Prix de Monaco en 2006, Rubens Barrichello avait notamment porté son casque jusqu’à la 4ème place finale.

2008, les meetings devraient se dérouler : A Suzuka (qui sera en pleine rénovation), à Fuji, à Autopolis, à Sugo, à Motegi et à Okayama.

.fanaticf1.com