Le Japon est aujourd’hui le seul pays industrialisé à ne pas disposer de casinos. Afin de développer le tourisme, l’économie, ainsi que le divertissement dans l’optique des Jeux Olympiques de 2020, Shinzō Abe souhaite donc les légaliser et en lancer la construction. 

Macao_Casino
Casinos à Macao – Photo : Kcdtsg

Toujours dans le cadre de son plan contre la déflation, le Premier ministre a en effet proposé à la Diète en décembre dernier un projet de loi pour légaliser et construire des casinos dans l’archipel.

Si le Japon s’ouvre aux jeux d’argent, il pourrait bien devenir le deuxième plus grand marché mondial, juste après Macao. Certaines entreprises du secteur, comme MGM Resort International, Las Vegas Sands Corp, Melco Crown Entertainment, ou encore Wynn Resorts Ltd, seraient quant à elles prêtes à investir des milliards de dollars pour bénéficier de cette manne financière. Cependant, le projet ne suscite pas que de l’enthousiasme chez les politiques, comme en témoigne le parti du Kōmeitō, qui se montre plutôt divisé sur la question.

Le projet prévoit par ailleurs une réglementation très stricte, avec notamment une vérification poussée des antécédents financiers des personnes qui souhaitent obtenir une licence, ainsi que la création d’une entité de régulation sur le modèle de la Commission des Jeux du Nevada ou de Singapour. Le gouvernement tient également à limiter le nombre de casinos qui seront construits afin d’en assurer une gestion plus rigoureuse. La principale préoccupation est d’éviter que les yakuza, la mafia japonaise, n’y développe ses activités, comme c’est déjà le cas dans certaines salles de pachinko.

Caroline – Sources : BFMTV, Japan Times, Bloomberg, Pokernews