Le gouvernement japonais prépare un nouvel organisme de contrôle nucléaire

Le gouvernement japonais se prépare à créer une nouvelle agence de la sûreté nucléaire, de manière à séparer les fonctions de contrôle de celles du ministère de l’Industrie qui promeut l’énergie nucléaire.

Depuis l’accident à la centrale de Fukushima, le gouvernement a entrepris une révision de l’administration nucléaire actuelle.

Le plan envisagé appelle à dissocier les fonctions de réglementation de l’Agence de sûreté nucléaire et industrielle et celles du ministère de l’Industrie. Il vise à établir un nouvel organisme régulateur du nucléaire sous la tutelle du ministère de l’Environnement.

La nouvelle entité serait en charge des réponses initiales en cas d’accidents nucléaires, de la surveillance des radiations et du contrôle des substances radioactives.

La Commission de sûreté nucléaire, dépendant actuellement du Bureau du gouvernement, serait rebaptisée et placée sous la tutelle du nouvel organisme de surveillance en tant que son organisme consultatif.

Ce mercredi, Yukio Edano, le porte-parole du gouvernement, a déclaré à la presse qu’à son avis, ce plan est une option. Le gouvernement, a-t-il ajouté, doit étudier ce projet dans son ensemble pour évaluer l’indépendance, la neutralité et la faisabilité de la nouvelle structure.

© 2011 – NHK World Service Français