Trois anciens secrétaires d’Ichiro Ozawa, qui a été le leader du PDJ, Parti démocrate du Japon, ont fait appel du verdict prononcé lundi par un tribunal régional qui les a jugés coupables dans une affaire de financement politique, liée à M. Ozawa.

Le verdict influencera vraisemblablement un procès séparé où l’accusé présumé sera M. Ozawa en personne. Ce procès doit commencer le 6 octobre.

Les trois anciens assistants de M. Ozawa, parmi lesquels le député Tomohiro Ishikawa, ont été jugés coupables de falsification des factures relatives à l’achat d’un terrain de 5,2 millions de dollars au profit d’un organisme de gestion de fonds lié à M. Ozawa, un des caciques du PDJ.

Les trois hommes ont été condamnés à des peines de un à trois ans de prison avec sursis. A la presse, M. Ishikawa a affirmé que la sentence était injuste et totalement inacceptable. Il a fait appel le jour même, imité plus tard dans la journée par les deux autres accusés.

Article original : NHK World Service Français © 2011