L’apprentissage d’une langue n’est pas limité aux manuels et aux cahiers d’exercices. Le japonais, tout particulièrement, dispose de supports variés que l’on peut facilement utiliser. Et quoi de mieux qu’allier apprentissage et plaisir ?

Pourquoi apprendre par les animes, films ou dramas ? 

Bien-sûr parce que l’on apprend mieux en s’amusant ! Et notamment en faisant ce que l’on aime. Apprendre de cette manière nous permet d’être plus assidu, de mieux retenir tout en y prenant du plaisir.

La progression se fait en 3 temps : tout d’abord, le visionnage avec les sous-titres français, puis avec les sous-titres japonais, et enfin sans sous-titres. Notons tout de même que les sous-titres japonais sont toujours utiles pour apprendre de nouveaux kanji.

La VF (Voix Française) va donc devenir votre pire ennemie ! Visionnez vos épisodes en VOSTFR (Version Originale Sous-Titrée en Français), voire en VO (Version Originale) une fois un bon niveau atteint.

Mais on vous rassure, la plupart des apprenants passent beaucoup de temps à la VOSTFR ! Passer en VO est un processus long et qui demandera beaucoup d’assiduité.

Ce visionnage d’animes, de dramas et de films va vous permettre d’habituer vos oreilles aux différentes sonorités du japonais et ainsi de retenir des expressions qui reviennent couramment. C’est un moyen efficace pour s’approprier le japonais en douceur et à son rythme.

Comment travailler efficacement ? 

Plusieurs méthodes existent :

  • Regarder chaque épisode avec des sous-titres français, puis, quelques temps plus tard, les revoir avec les sous-titres japonais : cela permet dans un premier temps de connaître l’histoire complète, en se familiarisant un peu avec les dialogues, puis de tout revoir afin de solidifier sa compréhension en japonais.
  • Regarder une fois l’épisode avec les sous-titres français puis le revoir tout de suite avec sous-titres japonais : l’épisode est encore très clair dans votre tête, et il sera plus facile à comprendre.

Là encore, il y a plusieurs façons de travailler :

  • Regarder sans mettre en pause juste en se concentrant sur le récit, ce qui permet de mémoriser les mots petit à petit au fil des épisodes.
  • Une façon plus studieuse : mettre en pause à chaque mot inconnu pour en chercher son sens, l’écrire sur un cahier et relire ensuite ce que l’on a appris à chaque épisode, qui est plus efficace mais rend le visionnage moins confortable.

Dans tous les cas, comme dans tout apprentissage, l’important est que le travail soit régulier : en faire un peu chaque jour est le meilleur rythme.

Bien-sûr, il faut compléter cette forme d’apprentissage par des leçons de grammaire, d’écriture… Afin d’avoir un apprentissage complet du japonais, il est nécessaire de s’entraîner sur tous les aspects, néanmoins apprendre par les anime peut être un vrai plus pour progresser et accéder à un japonais naturel. Cette méthode consiste surtout à améliorer sa compréhension orale, mais il ne faut pas négliger la production orale, ainsi que la compréhension et la production écrites.

Quel est le mieux entre anime, drama et film ? 

Bien entendu, tout dépend du genre et du support en lui-même. Mais dans beaucoup de cas, un film sera plus souvent plus ancré dans la réalité, et utilisera un vocabulaire du quotidien, ainsi qu’une façon de parler naturelle. Les dramas touchent en général un public plus jeune et cherchent à accrocher le spectateur, ils comportent donc parfois des personnages un peu farfelus. Enfin les animés peuvent être assez éloignés d’un discours naturel, selon s’ils sont dans un univers fantaisiste, la personnalité du personnage…

Le plus efficace reste de regarder ce que l’on aime pour une meilleure mémorisation de la langue !

Quelques recommandations

Les animes shônen (qui ciblent principalement les garçons) sont parfois violents, et comportent un langage très inapproprié dans la vie de tous les jours. Les mots de vocabulaires utilisés peuvent être irrespectueux et la grammaire est souvent incomplète de par le peu de formalités du langage utilisé.

Il est également bon de prêter attention aux différences de langages entre les hommes et les femmes. Le japonais est une langue qui différencie parfois le langage en fonction du sexe de la personne. Certaines expressions sont naturelles quand utilisées par les hommes mais deviennent grossières dans la bouche d’une femme. Et inversement, certaines expressions sont réservées aux femmes et peuvent donc rendre confus l’interlocuteur si elles sont utilisées par un homme.