Dans la revue de presse de ce mercredi 11 septembre, nous aborderons : les conséquences du typhon Faxai à Chiba, l’incertitude autour du mariage d’un membre de la famille impériale et les dédommagements pour des résidents d’Okinawa.

Faxai se fait encore sentir à Chiba

Deux jours après le passage du typhon Faxai sur la région du Kantô, les conséquences se font encore sentir. Et c’est dans le département de Chiba, à l’est de Tôkyô, qu’elles sont le plus visibles. En effet, 430 000 foyers sont encore privés d’électricité. Certains n’ont également plus accès à l’eau. Les conditions de vie sont difficiles pour les habitants en raison des fortes températures. Dans le département, deux personnes âgées seraient mortes à la suite d’un coup de chaleur et des douzaines d’autres ont été hospitalisées.

Incertitude autour d’un mariage

À l’occasion de son anniversaire, la princesse Kiko, épouse du frère de l’empereur, n’a pas souhaité commenter le report du mariage de sa fille ainée, la princesse Mako. En effet, son mariage a été annoncé en septembre 2017 pour une cérémonie devant se dérouler en novembre 2018. Cependant les festivités ont été repoussées jusqu’en 2020 en raison « d’un manque de temps de préparation ». La raison serait plutôt une dispute d’ordre financier au sein de la famille du futur mari. Pour la princesse Kiko, il est donc hors de question de parler de ces problèmes ou des sentiments de sa fille.

Compensations pour des habitants d’Okinawa

Une haute cour de justice a confirmé la décision d’une cour inférieure concernant le versement de compensations à 22 000 résidents d’Okinawa en raison des nuisances sonores des bases américaines. Cependant le montant alloué à ces compensations est passé de 30,2 milliards de yens (environ 255 millions d’euros) à 26,1 millards de yens (environ 220 millions d’euros). De plus, le jugement n’a pas retenu la demande des plaintifs concernant l’arrêt des vols de nuit.