Dans cette revue de presse du lundi 20 août, nous aborderons : l’accident de train avec un garçon de 14 ans, le scandale de la sélection de basketball aux Asian Games, la qualification en demi-finale des japonaises ainsi que l’exposition d’une pièce d’histoire vieille de de plusieurs siècles.

Un garçon de 14 ans tué par un train ce dimanche

À Takeo dans le département de Saga, un train circulant sur la ligne Sasebo en direction d’Hataka a percuté et causé hier la mort d’un jeune homme aux alentours de 20h30 selon la police. Le conducteur affirme avoir activé le système de freinage d’urgence au moment où il a aperçu l’adolescent, mais cela n’a pas empêché la collision. Les forces de l’ordre émettent une hypothèse sur le suicide du garçon.

Quatre joueurs de basketball renvoyés après avoir passé la nuit avec des prostituées

Depuis le 18 août et jusqu’au 2 septembre se déroulent les Asian Games 2018 à Jakarta (Indonésie) et Palembang (sur l’île de Sumatra). Ainsi, après leur victoire contre le Qatar jeudi dernier pour leur match d’ouverture (82-71), quatre joueurs de la sélection nationale Japonaise de basketball se sont rendus dans un restaurant local où ils y ont trouvé des informations concernant un bar dédié à la rencontre de femmes. Après s’être attachés les services de prostituées, Yuya Nagayoshi, Takuya Hashimoto, Takuma Sato, et Keita Imamura se sont vus retirer leur accréditation par le Comité national olympique du Japon qui les a également renvoyer au Japon tôt ce matin.

Le Japon se hisse dans le dernier carré

Cette coupe du monde U20 de football féminin en France pourrait bien voir une finale franco-japonaise ! En effet, après leur victoire 3 à 1 contre l’Allemagne vendredi dernier, les talentueuses joueuses de Futoshi Ikeda vont affronter l’Angleterre aujourd’hui à 16h pour une place en finale contre l’équipe de France ou la sélection Espagnole, qui se départageront elles à 19h30.

Une relique du shogunat Tokugawa exposé à Niigata

Le sceau officiel du shogunat des Tokugawa qui a été trouvé 150 ans après sa dernière utilisation sur des documents officiels sera présenté au public pour la première fois au musée d’histoire de Nagaoka dans le département de Niigata du 15 septembre au 30 septembre. Le sceau, qui a été apposé sur des documents à côté de la signature de Tokugawa Iemochi (1846-1866), le quatorzième shogun du shogunat Tokugawa, a été retrouvé dans un entrepôt de la résidence de la famille Tokugawa à Tokyo.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUnité anti-cyberattaque | Nouvel avion officiel | Corruption dans la fédération de Kendo
Article suivantDeux typhons pour la semaine | Recrutement de soigneurs étrangers | Alliance Inde-Japon

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.