Dans la revue de presse de ce jeudi 16 janvier, nous aborderons : le premier congé paternité pris par un ministre, puis les avocats de Carlos Ghosn qui abandonnent son dossier, et enfin les soupçons de fraude de l’épouse de l’ancien ministre de la Justice.

Une avancée symbolique

Mercredi 15 janvier, Shinjiro Koizumi, le ministre de l’environnement japonais, a déclaré qu’il allait prendre un congé paternité de deux semaines. En effet son premier enfant doit naître prochainement. C’est la première fois qu’un ministre va prendre un congé paternité. C’est une initiative symbolique, dans un pays encore patriarcal sous bien des aspects. Le gouvernement a d’ailleurs récemment fait des campagnes pour promouvoir les congés paternité.

Un abandon compréhensible

Junichiro Hironaka, avocat de Carlos Ghosn, a annoncé jeudi le retrait de tout son cabinet de l’ensemble du dossier Ghosn. Il a déclaré « Aujourd’hui, nous avons remis au tribunal de Tokyo une lettre de démission de tous les avocats du cabinet Hironaka pour l’ensemble des affaires concernant Carlos Ghosn », en ajoutant qu’il n’y aura pas de conférence de presse. En effet il s’était retrouvé abasourdi par l’évasion de son client, et humilié car leur client était sous une interdiction de quitter le Japon, pour laquelle ils s’étaient portés garants.

Une fraude gênante

Le bureau de campagne électorale du législateur japonais Anri Kawai (épouse de l’ancien ministre de la Justice), est soupçonné d’avoir fait des versements illlégaux importants à des membres du personnel lors des élections à la chambre haute l’année dernière. Le bureau aurait divisé les paiements du double du montant autorisé sur deux reçus pour dissimuler l’infraction. Les indemnités journalières de 30.000 yens ont été versées à un groupe de  » fauteurs de troubles électoraux  » : les femmes dans de petites camionnettes qui vantent leurs candidats par le biais de haut-parleurs.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentCulinary Journeys
Article suivantJapan Connection Festival

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.