Malgré les dernières sanctions de l’ONU contre la Corée du Nord, le régime de Kim Jong-un a tiré un nouveau missile en direction du Japon ce vendredi.

Ce dernier tir a survolé l’île japonaise de Hokkaidô avant de s’abimer à plus de 2000 km de l’Archipel dans les eaux du Pacifique. Les habitants ont été prévenu par un système d’alerte  leur demandant de se mettre à l’abri.

Les réactions internationales ne se sont pas fait attendre, après le Premier ministre Japonais qualifiant « d’intolérables » et « dangereuses menaces pour la paix dans le monde », la Russie par la voie de son porte parole a également « condamné fermement » le dernier tir de missile le qualifiant de « provocateur ».

Quelques semaines après l’essai nucléaire réussi et les précédents tirs de missile, la Corée du Nord montre une nouvelle fois sa détermination en dépit des dernières sanctions de l’ONU.