Dans la revue de presse de ce mardi 13 août, nous aborderons : le bilan de la situation houleuse entre la Corée du Sud et le Japon, puis le lancement d’une application pour repérer les enfants maltraités, et enfin la possibilité de rejeter de l’eau radioactive de Fukushima dans le Pacifique.

Des tensions toujours plus virulentes

Tout a commencé quand des entreprises japonaises ont refusé de payer à la Corée du Sud des compensations pour le travail forcé des Sud-coréens pendant la Seconde guerre mondiale. S’ensuivit une escalade des confrontations : le Japon a retiré la Corée du Sud de sa liste blanche, et cette dernière vient de lui rendre la pareille. Il y a également quelques manifestants coréens qui détruisent des produits japonais dans la rue et en boycottent l’achat. Il y a aussi des dérives, comme un politicien traité de « collabo » pour être allé dans un restaurant japonais.

Une intelligence artificielle pour sauver des enfants

Suite à l’important nombre de décès d’enfants violentés, une application équipée d’une intelligence artificielle est en cours de test, sur 8 mois, pour prévenir ces tragédies. Des informations seront recueillies sur une tablette : âge de l’enfant et des membres de sa famille, et fréquence des marques ou blessures constatées. L’IA calcule un diagnostic, puis une équipe du centre de consultation pour enfants décide ou non de placer l’enfant. Il y aura des améliorations comme la possibilité de déterminer si les blessures sont dues à de la maltraitance ou non avec des photos.

Un danger pour le Pacifique

Le Japon dispose de près d’un milliard de tonnes d’eau radioactive de Fukushima dans des réservoirs. Une des solutions envisagées pour s’en séparer serait de rejeter petit à petit cette eau dans le Pacifique car, pour certains experts, l’océan serait capable de diluer le tritium qui la pollue. Cette potentielle décision est amplement disputée à l’échelle mondiale mais surtout en Corée du Sud. Le pays voisin de l’Archipel considère cette solution comme dangereuse puisque cette eau polluée est estimée encore radioactive pour une douzaine d’années.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentO-Bon, fête des morts | Les 100 ans de la 1ère grève | Enlèvements d’enfants
Article suivantTyphon Krosa | Cérémonie de reddition | Nouvelle activité des temples

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.