Dans la revue de presse de ce lundi 29 juin, nous aborderons : le Japon qui refuse que la Corée du Sud rejoigne le G7, le nombre de cas de coronavirus qui augmente à Tôkyô, et enfin le prince héritier et la princesse qui fêtent leurs 30 ans de mariage.

Le Japon refuse que la Corée du Sud rejoigne le G7

Il s’agit de l’idée des États-Unis et du président Donald Trump que d’ajouter la Corée du Sud au G7. Cependant, le Japon a fait part de son objection, affirmant que Séoul n’était pas en phase avec les autres pays membres sur des sujets tels que la Chine et la Corée du Nord. Cette révélation est susceptible de bouleverser Séoul, qui a salué l’offre de Trump. Cela pourrait également aggraver les relations entre Tôkyô et Séoul.

Le nombre d’infectés augmente à Tôkyô

Le gouvernement de Tôkyô a déclaré que 58 nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés lundi. Le nombre d’infections ne cesse d’augmenter depuis quelques jours. Cependant, le gouvernement ne pense pas nécessaire de déclarer un autre état d’urgence. Au cours de la semaine dernière, environ 40 % des personnes positives ont travaillé ou se sont rendues dans des discothèques.

Le prince héritier et la princesse fêtent leurs 30 ans de mariage

Fumihito d’Akishino, le prince héritier, et la princesse Kiko ont célébré leurs 30 ans de mariage lundi, alors que la pandémie de nouveau coronavirus continuait de restreindre leurs apparitions publiques. Le prince de 54 ans devait initialement participer à une cérémonie le 19 avril pour proclamer son nouveau statut d’héritier. Mais l’événement, bien qu’important dans les cérémonies de succession impériale, a été reporté à cause du coronavirus.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.