Le Japon va envoyer mardi en Chine son expert sur la Corée du Nord, pour des entretiens avec son homologue chinois Wu Dawei, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

« Akitaka Saiki, chef du Bureau des affaires asiatiques et océaniennes, va se rendre en Chine mardi et échanger des opinions avec Wu Dawei, représentant spécial (chinois) pour les affaires de la péninsule coréenne », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Après le bombardement par Pyongyang d’une île sud-coréenne qui a fait quatre morts, la Chine, principal allié du régime communiste nord-coréen, a proposé dimanche d’organiser « des consultations d’urgence » début décembre entre les représentants des six pays impliqués dans les négociations sur le désarmement nucléaire de Pyongyang (Chine, Etats-Unis, Russie, Japon, et les deux Corées).

Pékin a clairement indiqué que cette proposition ne constituait pas une reprise formelle des négociations, interrompues depuis le printemps 2009.

Le Japon a jusqu’ici exprimé des réserves à l’égard d’une telle rencontre.

La Maison Blanche a rejeté cette proposition, en estimant qu’elle risquait de se transformer en « opération de relations publiques » pour Pyongyang, à moins que la Corée du Nord ne change son attitude.

Une rencontre entre le ministre japonais des Affaires étrangères, Seiji Maehara, le ministre sud-coréen des Affaires étrangères et du Commerce, Kim Sung Hwan, et la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, était également envisagée mardi à Tokyo.

« Il s’agit d’une initiative prise par la secrétaire d’Etat Clinton », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshito Sengoku.

« Je crois savoir qu’elle est en cours d’arrangement. Le gouvernement japonais va y prendre part de façon active et espère que la rencontre approfondira la coopération entre le Japon, la Corée du Sud et les Etats-Unis ».

Source: [Romandie.com (©AFP / 30 novembre 2010 03h40)->http://www.romandie.com/ats/news/101130024015.9qmd7sav.asp]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentImportant séisme au large du Japon
Article suivantToyota rappelle 650.000 Prius après un risque de surchauffe