Un séisme de magnitude 6,6 s’est produit aujourd’hui à proximité d’une petite île du Japon située à plus de 800 kilomètres de Tokyo, où les secousses ont également été ressenties, mais aucune alerte au tsunami n’a été déclenchée, ont annoncé des sismologues américains et japonais.

Le tremblement de terre est survenu à 12h24 heure locale au nord-ouest de l’île de Chichi-shima, selon l’Institut géophysique américain (USGS), dans une zone d’îles du Pacifique appelée Ogasawara par les Japonais ou Bonin à l’étranger.
L’hypocentre se trouvait à environ 478 kilomètres de profondeur.

L’Agence météorologique japonaise n’a pas émis d’alerte au tsunami.
Des secousses modérées ont été ressenties dans toute la partie est du Japon, notamment dans la capitale, mais aucun dégât ni blessé n’a été rapporté.

Le territoire japonais, situé au confluent de quatre plaques tectoniques, subi chaque année environ 20% des séismes les plus violent recensés sur Terre.

Les normes de construction ainsi que les techniques parasismiques et systèmes d’alerte au tsunami très avancés permettent cependant de réduire considérablement les risques de dommages corporels et matériels.

Source: [LeFigaro.fr via AFP->http://news.google.com/news/story?ned=fr&ncl=d39KL7kAHFyIDmMTtpPCWE8lcX1qM]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon rejette une proposition de dialogue à six sur la Corée du Nord
Article suivantCorées: Tokyo envoie en Chine son expert sur la Corée du Nord