Dans la revue de presse de ce lundi 24 août, nous aborderons : Le coronavirus en baisse à Tôkyô, la nouvelle visite du Premier ministre Shinzô Abe à l’hôpital , et la pêche au sanma historiquement basse.

Possible accalmie de l’épidémie à Tôkyô

Tôkyô comptabilise aujourd’hui 95 cas positifs au Covid-19. C’est la première fois depuis le 8 juillet, que la capitale recense moins de 100 cas journaliers. Le nombre cumulatif d’infections à Tôkyô depuis le début de l’épidémie est désormais de 19 428 personnes. Les experts auraient formulé la possibilité que la résurgence de l’épidémie aurait atteint son maximum fin juillet. Mais en raison de sa forte densité de population (14 millions d’habitants), le gouvernement métropolitain de Tôkyô a décidé de maintenir l’alerte, et les bar et karaoke ont toujours pour ordre de fermer à 22h jusqu’à fin août, afin de réduire le risque de propagation.

L’état de santé de Shinzô Abe inquiète

Alors que le Premier ministre Shinzô Abe s’est vu attribuer aujourd’hui le titre de dirigeant japonais avec le plus de jours consécutifs au pouvoir (2 799 jours), il est retourné ce matin à l’hôpital de l’université de Keiô afin de procéder à des « examens complémentaires ». Depuis sa visite récente à l’hôpital afin de procéder à des « examens de routine »,  dans un climat où les spéculations fusaient quant à son état de santé et à sa capacité à gérer le pays s’il venait à être malade, ces nouveaux examens inquiètent. Certaines personnalités politiques ont émis leur volonté de voir Abe démissionner s’il ne pouvait plus répondre aux attentes du pays. Bien que celui-ci ne souhaite pas s’exprimer à ce sujet, ses collaborateurs ont énoncé publiquement leurs craintes. Le Premier ministre aurait montré des signes de fatigue depuis la gestion de la crise pandémique et les efforts qui ont dû être fournis en conséquence.

Pêche historiquement basse

La saison de pêche au sanma, poisson très apprécié et consommé au Japon, a commencé le 10 août dernier à Hokkaidô, dans le nord du pays. Mais sur les 12 bateaux partis le 15 août, seulement 4 sont revenus avec des prises. 600 kilos de poissons ont été péchés, ce qui représente uniquement 1% des prises de l’année dernière à la même période. Une coopérative de pêche locale a affirmé que les poissons étaient également de plus petite taille. Poisson très demandé notamment à Tôkyô, le sanma a subi une inflation des prix suite à cette pêche historique. Le coût moyen était de 88 euros le kilo contre 19 euros l’an dernier.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.