Synopsis :

Le film a été réalisé par Takeshi Kitano, en 1999. Masao est un garçon élevé par sa grand-mère. Il ne sait pas quoi faire pendant les vacances scolaires, tous ses amis sont partis. Il pense s’ennuyer tout l’été. C’est alors qu’il rencontre Kikujirô, un drôle de yakuza, qui va l’accompagner retrouver sa mère, que l’enfant n’a jamais vu… Commence alors une longue série de péripéties, car au départ, Kikujirô ne s’intéresse guère à Masao et préfère les jeux d’argent, les femmes, et surtout s’attirer toutes sortes d’ennuis…

Notre avis :

Takeshi Kitano aime se mettre en scène, et cette fois-ci dans la peau de Kikujirô, un homme agressif, brutal et égoïste, et qui de plus ne sait pas faire grand-chose. Mais aussi un homme qui se tire de la plupart des situations sans payer quoi que ce soit de par son fort caractère. Les pérégrinations de l’enfant presque muet et de ce loubard qu’on apprend à aimer tout au long du film sont bien particulières. Beat Takeshi alias Kitano a son propre sens de l’humour décalé, que l’on aime ou que l’on déteste. Personnages déroutants, situations absurdes et résolutions improbables au rendez-vous. Cette œuvre, qui pourrait déplaire à certains de par ses longueurs, nous montre au final une leçon de vie pour Kikujiro sûrement plus que pour l’enfant. Les musiques nous portent dans une ambiance à la fois guillerette et mélancolique, signature de Joe Hisaishi, que l’on retrouve dans la plupart des Ghibli ainsi que des films de Kitano.