Dans la revue de presse du mercredi 25 avril, nous allons aborder : les sanctions contre le vice-ministre des finances accusé de harcèlement sexuel, les tests pour des voitures de livraison autonomes, une espèce de chauve-souris en voie de disparition retrouvée à Okinawa et des mesures draconiennes contre le tabagisme passif.

Démission officielle de Junichi Fukuda

Le vice-ministre des finances ne sera probablement pas sanctionné par le gouvernement malgré l’accusation de harcèlement sexuel qui pèse contre lui. Le ministre des finances Tarô Asô a cependant officiellement accepté la démission de Junichi Fukuda ce mardi. L’enquête se poursuit pour déterminer si ce dernier a réellement harcelé une reporter dans un bar. Des faits que le bureaucrate continue de nier.

Voitures de livraison autonomes

La compagnie de transport Yamato et la compagnie de jeux pour smartphone DeNA, basées à Tôkyô, testent de voitures autonomes dans le but de lancer un service de livraison. Les tests, qui se déroulent à Fujisawa, dans le département de Kanagawa, utilisent une voiture électrique sans chauffeur, avec un observateur sur le siège passager. Le client récupère sa commande grâce à un code QR.

Chauves-souris en voie de disparition

On en avait plus vu depuis 22 ans. Des chauves-souris Yanbaru espèce en voie de disparition, ont été observées sur l’île d’Okinawa par des scientifiques. L’équipe de recherche de l’université de Kyôto a capturé trois mâles, qui avaient trouvé refuge dans un ancien camp d’entrainement militaire américain sur l’île. Selon un membre de l’équipe, les animaux s’y seraient installé parce que les arbres n’avaient pas été taillés.

« Décontamination » des fumeurs

Les visiteurs et travailleurs de la ville d’Ikoma, au centre du Japon, devront désormais observer une «période de décontamination» avant de pouvoir emprunter les ascenseurs de l’hôtel de ville. Une mesure mise en place par la municipalité afin de limiter le tabagisme passif. Les fumeurs sont ainsi obligés de patienter 45 minutes entre l’écrasement de leur dernière cigarette et leur entrée dans l’ascenseur ou bien d’emprunter les escaliers.