Des milliers de personnes se sont rassemblées dimanche 17 mai à Okinawa pour manifester leur mécontentement face à la base américaine de Futenma et à sa relocalisation.

Déjà en 2009 les mobilisations contre la base de Futenma étaient très suivies (© Nathan Keirn)
Déjà en 2009 les mobilisations contre la base de Futenma étaient très suivies (© Nathan Keirn)

Le plan de relocalisation de la base de Futenma a été annoncé en 1996 suite au viol d’une écolière japonaise par des soldats de l’armée américaine, mesure qui devait apaiser les tensions à Okinawa. Cependant les habitants d’Okinawa ne sont pas d’accord et demandent purement et simplement que la base soit transférée hors de la préfecture. Depuis les relations avec le gouvernement n’ont cessé d’être tendues.

Le maire de Nago, Susumu Inamine, a déclaré devant la foule : « Le gouvernement nous accuse de faire stagner la situation depuis 19 ans, et nous demande de trouver un autre emplacement (sur l’île pour transférer la base). C’est un véritable outrage ».

Shinzô Abe a insisté le mois dernier en disant que ce plan de relocalisation était la « seule option », ce à quoi le gouverneur d’Okinawa, Takeshi Onaga, a répondu que les dernières élections étaient les preuves d’une opposition massive.

Une opposante présente ce jour là, Kiku Nakayama 86 ans, a confié : « Le gouvernement actuel essaie de forcer ce plan. Peut-on parler de démocratie ? Il faut absolument que l’on supprime le risque qu’Okinawa soit à nouveau exposée à la guerre ». Tandis que Tôkyô accorde une grande importance à la protection que donne les États-Unis à travers l’île, une majorité d’okinawaïens veulent une réduction drastique des effectifs militaires.

Daï Kaho – source : The Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentOsaka refuse le plan de restructuration de la ville
Article suivantLe 21 Mai: journée d’étude au musée Guimet : « Du Nô à Mata Hari »

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.