Ce dimanche, un puissant séisme a secoué la région du Tôhoku, déjà touchée il y a 2 ans et demi, sans faire de dégât ni de victime.

La centrale nucléaire d'Onagawa, préfecture de Miyagi (© Nekosuki600)
La centrale nucléaire d’Onagawa, préfecture de Miyagi (© Nekosuki600)

Le séisme de magnitude 6 s’est déclenché peu après midi au large des côtes de Miyagi, qui se trouve juste au nord de la préfecture de Fukushima. L’hypocentre du séisme, c’est à dire le foyer de départ de la rupture sismique, se trouve à 58 km de profondeur sous le plancher océanique.

Le tremblement de terre a touché une grande partie du Tôhoku, nord-est de l’île principale de Honshû, mais aucun tsunami n’a été détecté selon l’Agence météorologique japonaise.

À Fukushima n°1 et n°2, Tepco affirme n’avoir remarqué aucune anomalie, aussi bien au niveau de l’alimentation électrique qu’au niveau des détecteurs de radiations.

Enfin, l’exploitant a assuré que tout était normale à sa centrale d’Onagawa, préfecture de Miyagi. Les 3 réacteurs avaient été arrêtés en 2011 suite à des fuites radioactives causées par le grand séisme du Tôhoku.

Pierre-Etienne De Lazzer – source : The Japan Times

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.